LA MECQUE

 


Mecque

Voir les fonds d'ecrans de la mecque
Télécharger la mecque en 360° new

     

 

L'extension de la Sainte Mosquée d'Al Haram  

Tout au long de l'histoire de l'humanité, aucune ville n'a connu la consécration et l'honneur dont jouit Makkah al Moukarramah où se trouve l'Honorable Kaaba, première Maison établie aux gens pour le culte d'un Seul Dieu. C'est la Maison dont les bases avaient été jetées par le Prophète Abraham et son fils Ismael - que la paix soit sur eux - et le lieu sacré où se rendent les croyants et accomplissent les rites du Hajj. L'avènement de l'Islam a énormement intensifié la sacralisation de Makkah Al Moukarramah et en a accru l'honneur et le prestige. C'est dans cette ville sainte que le Prophète Mohammad - sur lui la prière et la paix - naquît, reçut la révelation et devint Prophète et Messager à tous les hommes appelés au culte d'un Seul Dieu.

Le Tout Puissant a fait de la Vieille Maison une quibla vers laquelle se dirigent les Musulmans dans leurs prières et supplications. L'Islam a encore fait du pélerinage un devoir religieux et un pilier. Au fil des ères islamiques, les Lieux Saints ont maintenu leur sacralité et dignité. Ils étaient et sont encore au centre de l'intérêt des dirigeants.

La première rénovation avant l'Islam

La première rénovation de la Sainte Kaaba eut lieu en l'an 605 ap. J.C., c'est-à-dire avant la mission prophétique. Rappelons que lors de la construction de la Kaaba, une dispute éclata entre les tribus, à cause de la mise en place de la Pierre Noire. Chaque tribu prétendait aux honneurs de la pose de la Pierre. Le Prophète Mohammad réussit à mettre un terme à ce differend en mettant la Pierre sur son habit et en demandant à toutes les tribus de tenir l'une des extremités de cet habit et de la soulever en commun. Le Prophète Mohammad la posa enfin par ses mains en place.

La destruction des idoles

La Kaaba demeura telle qu'elle était sans changement jusqu'à l'avénement de l'Islam grâce auquel furent détruites toutes les idoles qui se trouvaient à l'intérieur de la Mosquée d'Al Haram ou autour d'elle.

 

Le règne du Calife Omar Ibn Al Khattab

La première extension de la Mosquée fut réalisée à l'époque islamique sous la règne du Calife Omar Ibn Al Khattab - 2ème des quatres Califes orthodoxes.

A l'époque Omayyade

Le Calife Al Walid Ben Abdel Malek fit annexer une portion de terrain à la superficie de la Mosquée, rénova le bâtiment et éleva des arceaux décorés de mosaïque sur des colonnes de marbre provenant d'Egypte et de Syrie.

A l'époque Abbaside (776 ap.J.C.)

Le Calife Abou Ja'afar Al Mansour donna ordre d'adjoindre une vaste superficie à la Mosquée d'Al Haram et fit construire un couloir circulaire. Par la suite, le Calife Al Mahdi, acheta, lors de son pélerinage, en 776 ap. J.C., les maisons situées entre la Mosquée d'Al Haram et le Massa'a qui furent ensuite détruites pour être attachées à la Mosquée portant ainsi la superficie totale de la Mosquée, après élargissement, à 120.000 coudées-carré.

De l'époque du IIème Etat Abbaside (918 ap. J.C.) à nos jours

Le Calife Al Mou'tadid Billah et son successeur le Calife Al Mouqtadir Billah, la superficie de la Mosquée a atteint son apogée en 306 de l'Hégire (918 ap.J.C.) pour rester sans changement jusqu'à l'époque Saoudienne. Aucun élargissement ne survenu pendant les règnes des Fatimides, Ayyubides, Mamelouks et Ottomans à la Mosquée d'Al Haram et depuis lors les travaux se sont limités à la restauration et à la réparation.

 

De nos jours...

Durant longtemps le voyage du pélerinage fût une aventure périlleuse pleine de dangers. Des tribus nomades se livraient à des actes de pillage et demandaient parfois une rançon au pélerin. Le souverain Saoudien Abdel Aziz fît de la sûreté des routes du Hajj et de la protection des pélerins venant de toutes les parties du monde l'objet de sa première préoccupation.

Devant le nombre toujours croissant de pélerins à la Demeure sacrée, le Roi Abdel Aziz lanca, en 1955, un très important programme d'extension et de reconstruction de la Mosquée d'Al Haram, ainsi que la restauration de la Sainte Kaaba. Au début des années 60, la superficie totale de la Mosquée atteignait ainsi presque 200.000 m² (contre 30.000 m² avant extension) et pouvait accueillir simultanément 400.000 fidèles.

Le Roi Fahd Ben Abdel Aziz engagea par la suite de nouveaux travaux d'extension qui portèrent la superficie totale de la Mosquée sacrée à plus de 320.000 m² pour une capacité d'accueil de plus d'un million de fidèles.

A-MILLES 

Les commentaires sont clôturés
×